Ma passion des vosges

Jean Louis KELLER

    BALADES A PIED ALSACE ET VOSGES

et ailleurs …………………………………….

Allemagne

Thailande

Espagne

Égypte

Suisse

Grèce

Népal

« Ce qui importe, ce n’est pas d’arriver, mais d’aller vers. » Antoine de Saint Exupéry.  

    >>  les derniers événements de baladapied.

  • 11/12/2013 : Allemagne 79691 – Neuenweg – Haldenhof – Der Mond. Dans la série « Découverte de la Forêt Noire », randonnée au départ du parking « der Mond », situé à 800 m. de l’hotel Haldenhof, au lieu-dit Der Mond vers le sommet du Belchen , et retour par le même trajet. [2013-1211 rfn 13].
  • 01/12/2013 : France 68100 Mulhouse. Parc Expo.Mulhouse Art3F.
  • 29/11/2013 : France 68130 Altkirch Schweighof.Jolanda Houtsma au Schweighof.
  • 25/11/2013 : France 67000 Strasbourg. Strasbourg St’art 2013.
  • 16/11/2013 : Suisse 4000 Bâle.Visite de Bâle centre et vieille villle.

>>  quelques liens indispensables

  • Le site du tourisme en Alsace, une mine de renseignements, les offices de tourisme, offres de séjour, réservations en ligne.
  • CIVA Alsace : Dans le cadre du projet « Trois hommes et un coup de vin »,(l’Alsace par monts et par vignes,le long de la route des vins de 67 Marlenheim à 68 Thann),un lien indispensable pour le randonneur. Il y trouvera des renseignements indispensables pour la préparation de son périple à travers vignes et montagne.
  • Visitez le site du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, une mine de renseignements indispensables pour l’organisation de vos séjours et randonnées.Baladapied.com y figure dans la sélection de sites dans la page des liens de tourisme sous le chapitre : Randonnées dans le massif vosgien.
  • Renseignements indispensables pour organiser vos balades avec la Navette des Crêtes – A effet de 2011 cette navette a été supprimée….. sans commentaires.

>  préface

A la découverte du Massif Vosgien..

Pour qui les aime passionnément, les Vosges sont belles en toute saison. Lorsqu’en revenant d’ailleurs, des Alpes ou du Népal, je vois leurs sommets de chaume ou de forêts se rapprocher peu à peu, une émotion intense me traverse le corps.

Du milieu de la plaine, mon regard est sans cesse attiré par ces rondeurs pleines de sensualité que les peintres ont si souvent immortalisées sur la toile. Il n’est pas de semaine sans que le besoin irrépressible de les étreindre à pleines mains et de les respirer à pleins poumons ne m’envoie une fois de plus, ‘godillots’ aux pieds, fouler les sentiers serpentant sur ces flancs.

Le but essentiel de mes balades est de faire connaître et aimer les Vosges grâce au réseau des sentiers de Grande Randonnée

GR 5, GR 531 et GR 532

qui, tel une épine dorsale, les parcourt du nord au sud.

Pour le Haut Rhin, chaque promenade fait suite à une autre, à l’image d’un formidable puzzle naturel qui permet de découvrir les multiples facettes de nos montagnes alsaciennes.

Les Vosges sont des montagnes douces mais leur humeur est souvent changeante, il est prudent de prévoir un bon équipement.

N’oubliez pas de toujours emporter une carte détaillée du secteur et n’hésitez pas à vous y reporter en cas de doute. En effet, certaines balises peuvent disparaître, certains chemins peuvent être déplacés pour des raisons d’exploitation forestière.

Le balisage du Club Vosgien est généralement très fiable, mais soyez prudent et prévoyez les impondérables. Je souhaite à toutes et à tous les mêmes joies intenses que celles qui m’envahissent à chaque fois que mes pieds foulent les sentes vosgiennes.

Bonne route !

>>  l’auteur…

Partager ma passion des balades vosgiennes avec les autres. 

JE »  Partager ma passion des balades vosgiennes avec les autres. »

………. En parcourant assidûment les sentiers Vosgiens Jean Louis KELLER auteur de « Balades à pied dans les Vosges» (Guide – Poche, Nuée Bleue) n’a pas pu résister à l’envie de franchir… un pas de plus : L’envie et le besoin de rédiger un véritable «mode d’emploi» à la portée de l’amateur de randonnées en solitaire.

Entretien avec Bernard Fischbach – ( Dernières Nouvelles d’Alsace du 2 juillet 1996)

L’envie et le besoin de rédiger un véritable «mode d’emploi» à la portée de l’amateur de randonnées en solitaire.

BF : Comment avez-vous découvert les richesses des paysages vosgiens au point de leur consacrer le plus clair de vos loisirs ?

JLK : j’ai eu une sorte de révélation, un véritable coup de foudre. Ce n’est toutefois pas dans un des haut-Iieux du massif que tout a commencé mais à Riquewihr. j’y passais mes week-ends en famille et j’ai eu un jour envie de sortir des sentiers battus du vignoble. j’ai fait une excursion au col du Seelacker. J’étais néophyte au point de confondre les signes des sentiers balisés avec les signes utilisés par les bûcherons. je me suis perdu… La mésaventure ne m’a pas découragé, au contraire. j’ai ressenti le besoin pressant de repartir pour agrandir le cercle de mes découvertes à proximité du premier but de balade: Aubure, le Taenchel.Il n’était pas question alors d’écrire un guide mais tout simplement du plaisir de me dépenser physiquement dans un fascinant paysage de montagne. C’est ainsi que j’ai effectué plusieurs fois la traversée des Vosges avec le Ski club sportif de Mulhouse (SCSM) et participé aux marches populaires. (FFSP)

BF : Des marches populaires à la découverte des Vosges, il n’y a pas forcément un lien,

JLK : Dans mon cas si. D’abord elles m’ont donné le goût de l’effort physique et surtout le désir de montrer aux gens comment découvrir les Vosges en solitaire, en-dehors des ‘balades organisées». Mais ce n’est qu’une demi douzaine d’années après ma première excursion que l’idée m’est venue de rédiger un guide ou plus exactement de partager cet amour pour la randonnée vosgienne avec les autres tout en leur livrant une sorte de mode d’emploi des Vosges.

UNE VERITABLE METHODE.

Car les sorties les Vosges étaient devenues pour moi une passion dévorante, un peu comme une drogue. Dès lors j’ai mis au point une véritable méthode. J’ai d’abord essayé de prendre des notes. Mais ce n’était pas satisfaisant. Alors je me suis équipé d’un dictaphone et j’ai enregistré toutes mes observations. J’ai d’autre part interviewé les personnes que je rencontrais et notamment les marcaires qui me rendaient attentif sur tel ou tel détour, raccourci ou itinéraire original. En rentrant, avec ce matériel, j’établissais des fiches réunissant ainsi une documentation très importante.

BF : En quoi votre projet se distinguait des guides qui se trouvaient déjà sur le marché ?

JLK : Mon idée était de prendre le GR5 comme épine dorsale. J’ai donc utilisé un morceau de GR comme élément principal d’une boucle autorisant le retour au point départ afin de proposer une balade de 12 à 20km, effectuée en moins d’une journée. La préparation se faisait en m’appuyant sur la carte d’état-major au 1/25000 du Club Vosgien. Ainsi les Vosges ont été quadrillées du Sud au Nord de sorte qu’une balade succédait à la précédente et formait une nouvelle pièce du puzzle Vosges. Ce circuit une fois déterminé je le parcourais moi-même deux ou trois fois avant de le mettre définitivement au point sur le papier. Dix ans de travail m’ont permis de présenter un premier ouvrage aux éditions du Rhin (Les Vosges à la Carte – Vallée de Masevaux) sous forme de fiches accompagnées d’une carte plastifiée que l’on pouvait passer autour du cou. Toutes ces fiches m’ont ensuite permis de proposer une sélection de balades dans les Vosges à la Nuée Bleue. L’aboutissement de dix nouvelles années de travail, avec l’aide précieuse d’une équipe d’amoureux de la montagne comme Betty Wurtz par exemple.

LE GUIDE DES AVEUGLES

BF : N’avez-vous jamais été sollicité pour emmener des groupes sur l’un l’un ou l’autre de vos circuits ?

JLK : Je cultive une très nette préférence pour la randonnée en solitaire parce que j’aime la marche plutôt sportive, parce que c’est pour moi une manière de combattre le stress et parce qu’en marchant il n’est pas rare que je trouve une solution à un problème d’ordre professionnel ou familial. Mais à la demande de l’ Association des aveugles de Mulhouse j’ai organisé des balades réservées aux mal voyants. J’ai vécu alors parmi les moments les plus intenses de randonneur, grâce à ma parfaite connaissance du terrain. Je leur décrivais le paysage, leur faisait toucher un arbre ou rocher.Et j’ai eu la surprise de constater qu’au deuxième passage ces gens, reconnaissaient les lieux malgré leur infirmité grâce à leur sixième sens. Mon travail d’auteur de guide a trouvé ainsi sa plus belle récompense.

Bernard Fischbach 

UN LOISIR AUX ALLURES DE SACERDOCE

Assureur, chef d’entreprise, président de la Prévention Routière du Haut-Rhin, féru d’ informatique , Jean Louis KELLER n’a à priori pas le profil d’un «marcheur» invétéré. Né dans le Sundgau en 1941, Jean Louis KELLER vit à Mulhouse. C’est un citadin que rien en particulier ne prédestinait à sillonner les Vosges et à tomber amoureux de la montagne.

La révélation, le mot n’est pas trop fort, lui est venue à l’âge de 30 ans. Sans rien savoir mais prêt à tout apprendre. Une facette de sa personnalité caractérise cependant ce besoin de Vosges: il entend les découvrir par lui-même, en autodidacte . Alors il applique à son hobby de plus en plus dévorant, son goût de la rigueur et de l’organisation qu’il met en oeuvre dans son travail.

UN BEST – SELLER DANS SON GENRE.

S’accumulent diapos, disquettes de magnétophone, fiches d’une dizaine de feuillets. Le loisir prend des allures de sacerdoce: le week-end souvent ne suffit pas et il faut prendre sur les heures de travail et, surtout, il pense à partager sa passion, classe par conséquent ses informations en prévoyant d’éditer un ouvrage. Une « méthode Keller» qui se révèle fructueuse: son guide « Balade à pied dans les Vosges» s’érige en best-seller dans son genre. C’est l’aboutissement de près de deux décennies de travail mais cette véritable passion a aussi autorisé la réalisation d’un deuxième rêve : construire et habiter, au Molkenrain, un chalet ouvert à ses amis randonneurs et sis à quelques pas du GR5 qu’il n’arrête pas de fouler depuis 25 ans.

Bernard Fischbach.

Balades à pied Alsace et Vosges 

Editions Guide Poche – DNA

La Nuée Bleue

JEAN-LOUIS KELLER

>> remerciements.

Remerciements

Un Guide-Poche ne saurait se faire tout seul. Nous tenons à exprimer notre gratitude à toutes celles et tous ceux qui nous ont aidés :

Mylène Herrmann,

François Fischer,

Rodolphe Vonié,

Edith Rubenstrunk,

Arnaud Willer,

Bernard Goetzinger, Jacques Kurtz,

Marc Frey,

Thaddée Schmitter

et tous les amis randonneurs pour leur aide sur le terrain

Betty Wurtz, Danièle Karl

et Yann Delanoë

pour leur collaboration rédactionnelle.

________________________________________

Après la tempête du 26 décembre 1999 qui a dévasté la France et en particulier le massif vosgien, nous tenons à remercier tout particulièrement : Les responsables locaux des Offices du Tourisme pour tous les renseignements transmis, du Club Vosgien et de l’Office National des Forêts pour le remarquable travail qu’ils ont fourni pour déblayer les sentiers et chemins entravés par des centaines d’arbres, et remettre ainsi à la disposition des randonneurs et amoureux des Vosges leurs sentiers favoris.


Un grand merci aussi à tous mes amis qui sont allés sur place pour vérifier l’état des sentiers et particulièrement :

Pierrot et Dominique Ruch,

Jean-Luc et Emilien Zimmerman, François Ehrardt,

mes amis et voisins du Ski Club Cernay au Molkenrain

Fernand Fillinger,

Raymond et Astride Hell,

Maurice Weber,

Jean Michael Peinchina et Fabienne Quinzoni

Mes remerciements vont également à

Nicolas Fuchs,

MAS micro assistance solution

Conception et mise au point de ce site.

Alain Mehr

Noyal Info Elec

mon hébergeur

Philippe Lutz

qui s’occupera de la partie « photo » du site. Je vous engage à visiter son site la photo du jour pour découvrir ses talents de photographe.

Merci aux Célestins pour leur ballade musicale !!!!!!

Mercredi, 19 Octobre, 2011

>> les archives images.

Ce site est le prolongement photographique de mes balades et dans les nombreuses photos faites sur le terrain, il en est parfois qui retiennent plus l’attention. Ces images font l’objet d’un classement particulier, par année et par mois, au fur et à mesure de l’avancement de mes travaux. Elles sont visibles dans mes « Photos Préférées ».

Aidez nous à maintenir ce site vivant ….. allez signer le livre d’or et y laisser vos coups de coeur, vos émotions, vous nous feriez un plaisir immense…. et si le site vous a plu, dites le à vos amis.

Ce site a été crée en 2000, et depuis beaucoup de choses ont changé. ( en 20 ans)

Alors n’oubliez pas de me signaler d’éventuelles erreurs de balisage, des variantes de sentiers, des numéros de téléphone ayant changé, ou toutes autres anomalies constatées sur le terrain.Vous pouvez me contacter sur mon Livre d’Or (visible par tous) soit par messagerie personnelle, en cliquant sur « CONTACTER BALADAPIED.COM » au bas de chaque page du site. Ce serait ainsi le premier livre interactif consacré au massif vosgien, et avec votre aide le plus beau.

> Guide-Poche DNA – Nuée Bleue.

Guide-Poche –  10ème édition 

Collection crée par Bernard Reumaux

et dirigée par Pascal Schweitzer

Graphisme : Sylvie Pelletier

Illustration de couverture : Alexandre Wimmer

© Editions La Nuée Bleue / DNA, Strasbourg, Mai 2010

Les droits de reproduction (textes,cartes, dessins) et de traduction de ce guide sont réservés

10ème édition ( 1994-2010) ISBN 978-2-7165-0770-7